L’été est passé à une vitesse folle et septembre prend la même direction. En l’espace de 15 jours nous avons déjà eu des semaines bien remplies sous le signe des rencontres, de l’amitié et de la famille (et aussi de la gourmandise)

Au Canada, la fête du travail tombe le premier lundi de septembre. Nous avons donc profité de ce long week-end pour barouder dans Montréal avec Pierrick le petit (grand) frère de Julien qui nous a rejoint la veille.
Samedi matin, nous avons été à la foire commerciale du quartier Hochelaga mais avons vite fait le tour et sommes rentrés bredouille faute d’affaires intéressantes. L’après-midi nous avons rejoint notre gang au parc Laurier pour un dog date (nous? Gagas de nos chiens?).

A l’ombre des grands arbres, nous avons passé quelques heures à papoter de tout et de rien pendant que nos fidèles compagnons à quatre pattes faisaient plus ample connaissance (bon Léon a essayé de monter Donut mais a priori il ne lui en voulait pas trop)

Le lendemain, nous avons rencontré un couple de PVTistes qui sont arrivés une semaine après nous à Montréal. Claire et Julien tiennent aussi un chouette blog et nous avons décidé de nous retrouver au Yul EAT, un festival de nourritures diverses et variées se tenant tout le week-end. Après un petit couac d’orientation, nous avons finalement trouvé tous les stands et avons fait le tour des dégustations gratuites (mozzarella, yaourts, glace, eau pétillante, lait chocolaté …)

J’ai par ailleurs succombé à une délicieuse banane glacée enrobée de chocolat noir et de petits grains de sucre colorés

Jeudi dernier (le 8), les parents de Julien nous ont rejoint à Montréal, les valises chargées de plein de mets délicieux. Bien que nous ne soyons pas réellement en manque de gastronomie française, cet arrivage de saucissons, foie gras, fromages et vins a ravi nos papilles (j’ai aussi restocké mon placard avec de bonnes tablettes de chocolat – choses que j’ai du mal à trouver ici)

Vendredi pour les 60 ans de la maman de Julien (re joyeux anniversaire Catherine), nous avons mis le cap sur une mignonne petite maison dans un coin tranquille, non loin de Magog.

Le lendemain nous avons fait une bonne randonnée dans le parc de la gorge de Coaticook. On y avait été lors de Foresta Lumina en Juillet mais voir le parc de jour lui confère une toute autre dimension.

(Ce n’était pas notre van malheureusement)

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à la célèbre laiterie de Coaticook où nous avons pris d’excellentes glaces (saveurs chocolat/brownies et gomme de balloune pour moi – Mokaramel et brisures de biscuits pour Julien). Autant vous dire que sous 30 degrés, la dégustation était plutôt épique!

Nous nous sommes également arrêtés à la fête des vendanges de Magog mais raisonnables comme nous sommes (hum hum), nous n’avons pas succombé à la tentation du dieu Dionysos

Bref, on essaye de profiter encore du beau temps et de la chaleur de l’été avant l’arrivée de l’automne et de ses couleurs enchanteresse.