image

6 mois, 128.5 jours, 4380 heures et beaucoup trop de secondes pour les compter …

Voilà ça fait tout ce temps là que nous avons quitté la France pour venir nous installer à Montréal. Comme le disaient si bien Jacky et Ben-J, c’est le bilan.

En six mois:

– nous avons déménagé deux fois (oui bon on est juste monté d’un étage mais ça compte),

– on a trouvé un travail,

– on a visité Québec (deux fois), Ottawa, Toronto et Niagara (pour Camille), les Keys et Miami (pour Julien), Boston, New-York, les Laurentides (et une cabane perchée)

– le thermomètre a affiché du -39 mais aussi du +34

– on n’a toujours pas compris les taxes

– on se surprend à utiliser quelques expression bien d’ici (y a pas de troubles, bon matin, ma blonde/mon chum, fin de semaine, courriel, criss de marde, ostie de bois, c’est correc’ …)

– on s’est rendu compte que l’expression “loin des yeux, loin du coeur” prenait tout son sens dans la vie d’un expat

– on nous a annoncé deux mariages, une naissance (bientôt trois), un décès

– on n’a pas encore réussi à se faire des amis mais on y travaille fort

– on a eu envie de rentrer (des fois, surtout pour les gens) puis on a vu les infos

– on est devenu des pros pour déceler les rabais, les spéciaux pour faire les courses pas chères

– les produits français ne nous manquent pas tellement (à part le sirop de menthe qui n’existe pas ici … bye bye petit Diabolo)

– on s’est mis sérieusement au sport (enfin surtout Camille)

– notre boîte aux lettres reste désespérément vide

– Léon est un chien tout terrain et c’est un vrai aimant à nénette (n’est-ce pas Julien? ^^)

– notre bac à légumes renferme plus de fruits et légumes que de bières

– on s’aime toujours autant